"E.M."

"Macronique" 3

Il est génial Emmanuel, lorsqu’il crée un mouvement politique "En Marche" qui porte ses initiales E.M.
Il est pertinent notre ministre lorsqu’il préfère fêter Jeanne d’Arc le 8 mai 2016 à Orléans plutôt que de commémorer l’anniversaire de la victoire des alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la seconde guerre mondiale.
Il est élégant EM lorsqu’il met son costume à 1200 euros pour faire rempart à la colère et aux désespoirs des prolétaires ou chômeurs-ses.
Par contre il l’est beaucoup moins lorsqu’il méprise les chômeurs porteurs de tee-shirt ou qu’il qualifie « d’illettrées » la plupart des ouvrières des abattoirs de Gad licenciées.
Il est cohérent avec lui-même notre ministre quand il dit ne pas être favorable à l’impôt sur la solidarité, surtout lorsqu’il voit que la première fortune de France en est exonérée et que lui, modeste ministre, il devra s’en acquitter.
J’ai l’impression que depuis qu’il a crée EM, c’est aussi le début des em....