Visite du délégué du DG en Corse : les OS ont-elles le droit de parler ?

JPEG - 31.1 ko

Par mail du 30/11/2016, notre syndicat était informé par le responsable du PPR de la visite du délégué du DG en Corse, et notamment à Ajaccio lundi 05/12/2016.

Il était proposé aux OS, dans leur ensemble, "une rencontre, qui pourrait avoir lieu en direction, salle des commissions, de 12 à 13 heures".

Notre syndicat a fait une réponse le 02/12/2016 au responsable du PPR qui en a accusé-réception le jour même, à son adjointe, au DRFIP de Corse-du-Sud ainsi qu’au délégué du DG, en précisant que si nous acceptions le principe d’une rencontre avec lui, nous souhaitions être reçus sur la base d’un cahier revendicatif que nous lui avons envoyé (voir ci-dessous). Et ce, afin de discuter sur la base de nos revendications, donc en bilatéral.

En effet, ce que les employeurs appellent le "dialogue social" est bien souvent un monologue, et nous essayons - autant que faire se peut - d’ouvrir systématiquement des négociations sur nos revendications, plutôt que de subir un ordre du jour et devoir écouter le plus souvent des propos lénifiants et loin de la réalité que nous vivons dans les services.

Or, suite à notre envoi par mail, nous n’avons reçu aucune réponse, ce qui augure mal d’un échange respectueux et constructif.

Après consultation de nos adhérents, nous avons donc décidé de ne pas nous rendre à cette "rencontre" puisque nous pensons que nous ne pourrons pas y défendre correctement nos positions et que le délégué du directeur ne nous a pas dit qu’il était en situation de nous apporter des réponses.

PDF - 305 ko
Cahier revendicatif du 05/12/2016 pour le délégué du DG