Les maladies professionnelles touchent les moins qualifiés

Selon l’observatoire des inégalités et le travail produit par la DARES, le nombre de patients souffrant de maladies professionnelles reconnues est 37 fois plus élevé chez les ouvriers que chez les cadres. Les femmes des catégories populaires sont particulièrement touchées par les troubles musculo-squelettiques.

Les maladies professionnelles frappent avant tout les milieux populaires. Sur 52 500 cas en 2012 (dernière année disponible), près des trois quarts concernent des ouvriers. 23 % touchent des employés et 4 % seulement, des cadres supérieurs ou des professions intermédiaires.

Lire la suite sur le site de l’Observatoire des inégalités