DGFIP : Désengagement du service public de proximité

Le gouvernement poursuit la démolition de l’aménagement du territoire,
près de 70 nouveaux postes comptables supprimés ces 2 derniers mois.

 

Les trésoreries de Bresles et Saint-Leu-d’Esserent (Oise) sont supprimées.
La trésorerie de Laroquebrou (Cantal) est supprimée.
La trésorerie de Garlin (Pyrénées-Atlantiques) est supprimée.
La trésorerie de Porto-Vecchio et la paierie départementale de Corse-du-Sud (Corse-du-Sud) sont supprimées.
La trésorerie de Rebais-Villeneuve-sur-Bellot (Seine-et-Marne) est supprimée.
Les trésoreries de Bagnolet (Seine-Saint-Denis), de Neuilly-Plaisance et de La Courneuve Municipale sont supprimées.
La trésorerie de Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin (Haute-Saône) est supprimée.
Les trésoreries de Bouaye, Derval et Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique) sont supprimées.
La trésorerie de Montoire-Savigny (Loir-et-Cher) est supprimée.
Les trésoreries de Cazaubon, de Lombez, de Saint-Clar-Miradoux, Marciac et Riscle (Gers) sont supprimées.
La trésorerie d’Ossun (Hautes-Pyrénées) est supprimée.
Les trésoreries d’Alban, de Cordes-Vaour de Valence-d’Albigeois (Tarn) sont supprimées..
La recette des finances de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) est supprimée.
La trésorerie de Rouvroy (Pas-de-Calais) est supprimée.
Les trésoreries de Pleyben et de Brest Banlieue (Finistère) sont supprimées.
La trésorerie de Lorris (Loiret) est supprimée.
Les trésoreries d’Allaire, Guémené-sur-Scorff, Guer, La Gacilly (Morbihan) sont supprimées.
Les trésoreries de Courseulles-sur-Mer, Le Molay-Littry, Mézidon-Canon et Saint-Pierre-sur-Dives (Calvados) sont supprimées.
Les trésoreries de Beaumont-le-Roger et de Pont-de-l’Arche (Eure) sont supprimées.
Les trésoreries de Saint-James et Saint-Pierre-Eglise (Manche) sont supprimées.
La trésorerie de Clères (Seine-Maritime) est supprimée.
Les trésoreries de Hornoy-le-Bourg (Somme) et de Villers-Bocage sont supprimées.
La trésorerie de Neuville-sur-Saône (Rhône) est supprimée.
Les trésoreries de Châtillon-en-Bazois (Nièvre) et de Pouilly-sur-Loire sont supprimées.
La trésorerie de Clermont-Ferrand Banlieue (Puy-de-Dôme) est supprimée.
La trésorerie de Nouzonville (Ardennes) est supprimée.
Les trésoreries d’Ars-sur-Moselle, de Moyeuvre-Grande et de Sierck-les-Bains et la recette des finances de Sarreguemines (Moselle) sont supprimées.
La trésorerie de Loriol-sur-Drôme (Drôme) est supprimée.
Les trésoreries de Salins-les-Bains (Jura) et d’Orgelet sont supprimées.
Les trésoreries de Bégard, de Châtelaudren, de Corlay - Mûr-de-Bretagne, de Binic-Étables-sur-Mer, de Matignon et de Plouaret (Côtes-d’Armor) sont supprimées.
La trésorerie de Chartres Municipale (Eure-et-Loir) est supprimée.
Les trésoreries de Châteauneuf-d’Ille-et-Vilaine, de Janzé et de Rennes Centre hospitalier Guillaume Régnier (Ille-et-Vilaine) sont supprimées.
Les trésoreries de Bourgueil, de Luynes et de Sainte-Maure-de-Touraine sont supprimées (Indre-et-Loire).

La FSU-Finances dénonce et condamne la destruction programmée des services publics financiers déconcentrés qui se fait malgré l’opposition des personnels, des élus locaux et des usagers.
Il y a un fort risque que cela continue sous prétexte du tout numérique, du prélèvement à la source et de la suppression de la taxe d’habitation, et enfin surtout pour faire des économies.