Communiqué FSU sur les évènements d’Ajaccio, pour la presse

Voici le communiqué de presse adressé par la FSU de Corse dès le 27 décembre 2015 à différents médias insulaires, suite aux graves incidents survenus à Ajaccio quelques jours plus tôt.

 

Bastia, le 27 décembre 2015,

À Monsieur le Rédacteur en chef.

Objet : Communiqué de presse de la FSU de Corse avec prière d’insérer sur les récents événements d’AJACCIO

La FSU de Corse condamne avec fermeté l’agression dont ont été victimes les sapeurs pompiers d’Ajaccio durant la nuit de Noël. Elle adresse, à ces agents du service public, son total soutien et ses vœux de prompt rétablissement.

Ces derniers jours des rassemblements ont eu lieu pour dire non à la violence et à la ghettoïsation de nos quartiers. Cependant, certains individus ont cru bon d’utiliser l’émotion grandissante dans notre Ile pour se laisser aller à d’inacceptables actes de nature raciste et xénophobe. C’est avec la même fermeté qu’il convient de condamner ces actes qui rappellent les heures sombres qu’a connu notre pays.

En brûlant des livres saints, en s’en prenant à un lieu de culte, les participants à ces expéditions punitives ont également porté atteinte à la laïcité garante de notre vivre ensemble.

La FSU de Corse rappelle que la laïcité s’appuie sur deux principes fondamentaux qui ne peuvent être remis en cause dans notre République :

  • la liberté de conscience et d’expression avec la possibilité d’exercer ou non un culte de son choix,
  • l’égalité devant la loi de citoyens libres et égaux en droit.

La loi doit s’appliquer autant aux agresseurs encagoulés, qu’aux vengeurs instrumentalisés. Aussi, elle exige que les pouvoirs publics prennent toutes leurs responsabilités pour la faire respecter. Les auteurs des violences, perpétrées contre les pompiers et policiers mais également contre un lieu de culte, doivent être recherchés et punis conformément aux lois qui régissent notre Pays.

Enfin, la FSU de Corse apporte son entier soutien à tous les travailleurs de toutes confessions, blessés dans leurs chairs ou dans leurs cœurs. Elle poursuivra le combat à leurs côtés pour que la République, généreuse, respectueuse des identités et porteuse de diversité, soit concrètement, chaque jour un peu plus, ce qu’elle déclare être dans notre Constitution : laïque, démocratique et sociale.

Charles CASABIANCA
Secrétaire départemental
de la FSU de Haute Corse.
Pascale ORTOLI
Secrétaire départementale
de la FSU de Corse du Sud.