Les agents des finances cibles de la colère des agriculteurs

Dans le Cantal : des agents de la CCRF ont été pris pour cible par des agriculteurs

Mardi 26 janvier 2016, quelques dizaines d’agriculteurs ont pénétré de force dans les locaux de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations du Cantal.

Ils ont lâché des rats vivants, et déposé des rats morts dans les couloirs, deux jours après une agent de la DDCSPP a été mordue par un de ces rats qui se trouvait encore dans les bureaux.

Face à ces incidents inadmissibles et violents, les personnels ont fait valoir leur droit de retrait et demandé au préfet d’assurer leur sécurité pour pouvoir exercer leurs missions.

En Creuse le 26 janvier des agriculteurs déversent du fumier devant le centre des finances publiques de Guéret.

Dans le Finistère le 28 janvier c’était le centre des impôts de Carhaix (Finistère) qui avait été la cible du même processus.

Le 29 janvier, dans l’Eure les collègues du centre des finances de Pont-Audemer ont vu l’accès de leur lieu de travail bloqué par les éleveurs qui avaient déversé fumier et pneus.

En Seine-Maritime le centre des impôts de Bolbec a été le réceptacle de paille, fumier et vieux pneus ce même jour.

La FSU-Finances déplore ces types d’agissements dont sont la cible les personnels des finances qui assurent des missions de service public.

Les responsables de ces actions se trompent sciemment d’interlocuteurs, car il faudra qu’ils expliquent à nos collègues en quoi ceux-ci sont responsables des prix agricoles, de la surproduction et de la politique agricole européenne.