TOUCHE PAS A MES 35 HEURES

L’attaque sur les 35 heures et la durée légale de travail est dans le projet de loi travail. Cela nous concerne tous.

Entre 2003 et 2014, dix lois ont déjà été adoptées sur le temps de travail, introduisant pour la plupart une plus grande flexibilité.
Si celles-ci ont été sans effet sur les créations d’emploi et la diminution du chômage, elles ont toutefois répondu à la demande patronale et néolibérale de réformer le marché du travail.
La nouvelle loi en projet, prolonge et accentue cette dérive libérale, car elle s’attaque au code du travail et au démantèlement des 35 h.
Vendue comme ayant plus de vertu que les précédentes cette loi une attaque mortifère à l’encontre de celles et ceux qui sont dans l’emploi.

  • Ainsi la majoration des taux de majoration des heures supplémentaires, qui touche tout autant le temps de travail que la rémunération des salariés, est remise en cause.
    Quand la durée légale du travail (35 heures) est dépassée, la majoration salariale fixée par la loi est actuellement de 25%. Le projet de loi prévoit qu’un accord collectif puisse baisser le taux jusqu’à 10%, mais certains proposent d’aller plus loin, en permettant à un accord collectif de descendre sous ce seuil des 10%.
    Ce serait la fin des 35 heures et de la durée légale de travail.

    Réagissez : la première étape est de signer la pétition et de montrer votre désaccord au gouvernement et aux parlementaires sur le contenu de la loi "travail".